Livres

📘 Voici quelques livres lus et qui m’ont plu. Ce n’est pas un classement ni un « top ». J’ai mis les titres au hasard, comme ça vient. Vous trouverez sous chaque titre le rĂ©sumĂ© et parfois mon point de vue. Tout comme la musique, la lecture fait partie de mon quotidien. RĂ©galez-vous de ces trouvailles et voyagez !

Genre


Emmanuel Ponsignon – Ma vie en image

Mon autobiographie, Ă  la base n’Ă©tait pas prĂ©vue pour la publication. C’Ă©tait un exercice autonome oĂč je me libĂšre du poids du passĂ©. Puis, en 2023, j’en ai fait une confĂ©rence. Mise en forme puis en ligne, la voici pour votre plus grand plaisir. Des photos uniques et jamais publiĂ©es. Un texte Ă©crit de mon clavier (Ă  dĂ©faut de plume sur l’ordinateur). Je vous laisse la lire sur une autre page, le lien ci-bas.



Les initiatiques


Paulo Coelho – L’Alchimiste

Pour des millions de lecteurs dans le monde, ce livre a Ă©tĂ© une rĂ©vĂ©lation : la clef d’une quĂȘte spirituelle que chacun de nous peut entreprendre, l’invitation Ă  suivre son rĂȘve pour y trouver sa vĂ©ritĂ©. L’histoire est celle de Santiago, jeune berger andalou parti Ă  la recherche d’un trĂ©sor enfoui au pied des pyramides. Dans le dĂ©sert, initiĂ© par l’alchimiste, il apprendra Ă  Ă©couter son cour et Ă  dĂ©chiffrer les signes du destin. Merveilleux conte philosophique, souvent comparĂ© aux classiques du genre – Le Petit Prince, Jonathan Livingstone le goĂ©land -, ce livre, devenu un best-seller international, a valu en France le Grand Prix des lectrices de Elle Ă  l’auteur du PĂšlerin de Compostelle et de La CinquiĂšme Montagne.



Antoine de Saint-ExupĂ©ry – Le Petit Prince

note personnelle : Le plus classique des livres initiatiques. Le plus connu aussi. À mettre entre toutes les mains, de 7 ans à 80ans, chacun a quelque chose à en tirer.

« J’ai ainsi vĂ©cu seul, sans personne avec qui parler vĂ©ritablement, jusqu’Ă  une panne dans le dĂ©sert du Sahara, il y a six ans. Quelque chose s’Ă©tait cassĂ© dans mon moteur. Et comme je n’avais avec moi ni mĂ©canicien, ni passagers, je me prĂ©parai Ă  essayer de rĂ©ussir, tout seul, une rĂ©paration difficile. C’Ă©tait pour moi une question de vie ou de mort. J’avais Ă  peine de l’eau Ă  boire pour huit jours.Le premier soir je me suis donc endormi sur le sable Ă  mille milles de toute terre habitĂ©e. J’Ă©tais bien plus isolĂ© qu’un naufragĂ© sur un radeau au milieu de l’ocĂ©an. Alors vous imaginez ma surprise, au lever du jour, quand une drĂŽle de petite voix m’a rĂ©veillĂ©. Elle disait : … »



Marlo Morgan – Message des Hommes Vrais au Monde Mutant

note personnelle : Ce livre m’inspire beaucoup.

Lors d’un voyage en Australie, Marlo Morgan, une femme comme tant d’autres, rencontre une tribu d’aborigĂšnes prĂ©servĂ©e du monde moderne, vivant en parfaite communion avec les animaux et la nature, selon les principes ancestraux de son peuple. Avec ces « hommes vrais Â», elle va traverser, pieds nus, sous le soleil brĂ»lant trois mois durant, le dĂ©sert jusqu’Ă  la « Colline sacrĂ©e Â». AprĂšs une sĂ©rie d’Ă©preuves rituelles, ceux-ci la jugeront digne d’ĂȘtre initiĂ©e aux secrets d’une philosophie et d’une sagesse vieilles de cinquante mille ans.



Don Miguel Ruiz – Les Quatres Accords ToltĂšques

note personnelle : Ils sont inspirants. Ils sont justes et vrais. À appliquer sans modĂ©ration.

Les quatre accords proposent un puissant code de conduite capable de transformer rapidement notre vie en une expĂ©rience de libertĂ©, de vrai bonheur et d’amour. Le monde fascinant de la Connaissance vĂ©ritable et incarnĂ©e est enfin Ă  la portĂ©e de chacun.



Les romans divers


YĂŽko Ogawa – La formule prĂ©fĂ©rĂ©e du professeur

Note personnelle : Ce livre est extra-ordinaire. Si les mathématiques vous font peur alors ce livre est pour vous. Il est super !

Une aide-mĂ©nagĂšre est embauchĂ©e chez un ancien mathĂ©maticien, un homme d’une soixantaine d’annĂ©es dont la carriĂšre a Ă©tĂ© brutalement interrompue par un accident de voiture, catastrophe qui a rĂ©duit l’autonomie de sa mĂ©moire Ă  quatre-vingts minutes. Chaque matin en arrivant chez lui, la jeune femme doit de nouveau se prĂ©senter – le professeur oublie son existence d’un jour Ă  l’autre – mais c’est avec beaucoup de patience, de gentillesse et d’attention qu’elle gagne sa confiance et, Ă  sa demande, lui prĂ©sente son fils ĂągĂ© de dix ans. Commence alors entre eux une magnifique relation. Le petit garçon et sa mĂšre vont non seulement partager avec le vieil amnĂ©sique sa passion pour le base-ball, mais aussi et surtout apprĂ©hender la magie des chiffres, comprendre le vĂ©ritable enjeu des mathĂ©matiques et dĂ©couvrir la formule prĂ©fĂ©rĂ©e du professeur



Larry-McMurtry – Lonesome Dove

Note personnelle : TrĂšs beau roman. J’ai pris vraiment beaucoup de plaisir Ă  lire les deux tomes.

À Lonesome Dove, Texas, les hĂ©ros sont fatiguĂ©s. Augustus McCrae et Woodrow Call ont remisĂ© leurs armes aprĂšs de longues annĂ©es passĂ©es Ă  combattre les Comanches. En cette annĂ©e 1880, pourtant, l’aventure va les rattraper lorsqu’ils dĂ©cident de voler du bĂ©tail au Mexique et de le convoyer jusque dans le Montana pour y Ă©tablir un ranch. Commence alors un immense pĂ©riple Ă  travers l’Ouest, au cours duquel le convoi affrontera de violentes tempĂȘtes, des bandes de tueurs et d’Indiens rebelles
 et laissera de nombreux hommes derriĂšre lui.



Muriel Barbery – L’Ă©lĂ©gance du hĂ©risson

« Je m’appelle RenĂ©e, j’ai cinquante-quatre ans et je suis la concierge du 7 rue de Grenelle, un immeuble bourgeois. Je suis veuve, petite, laide, grassouillette, j’ai des oignons aux pieds et, Ă  en croire certains matins auto-incommodants, une haleine de mammouth. Mais surtout, je suis si conforme Ă  l’image que l’on se fait des concierges qu’il ne viendrait Ă  l’idĂ©e de personne que je suis plus lettrĂ©e que tous ces riches suffisants.
Je m’appelle Paloma, j’ai douze ans, j’habite au 7 rue de Grenelle dans un appartement de riches. Mais depuis trĂšs longtemps, je sais que la destination finale, c’est le bocal Ă  poissons, la vacuitĂ© et l’ineptie de l’existence adulte. Comment est-ce que je le sais ? Il se trouve que je suis trĂšs intelligente. Exceptionnellement intelligente, mĂȘme. C’est pour ça que j’ai pris ma dĂ©cision : Ă  la fin de cette annĂ©e scolaire, le jour de mes treize ans, je me suiciderai. »



Karine Lambert – Un arbre, un jour

Dans un village du sud de la France, les habitants se croisent. Un matin de printemps, un avis d’abattage inexpliquĂ© est placardĂ© sur le platane centenaire de la place du marchĂ©. Cette mise Ă  mort imposĂ©e par le maire va bousculer l’équilibre gĂ©nĂ©ral. Entre une styliste amoureuse, un dentiste indĂ©cis, deux nonagĂ©naires pĂ©tillantes, un gamin idĂ©aliste et la patronne du bar PMU, des liens se tissent. Ils se mobilisent pour dĂ©fendre l’arbre. La vie de chacun s’en trouvera transformĂ©e.
À fleur d’écorce, Karine Lambert raconte avec chaleur et poĂ©sie les petites et les grandes vĂ©ritĂ©s de nos existences et notre profonde connexion Ă  la nature.


AurĂ©lie Valognes – Le tourbillon de la vie

Le temps d’un Ă©tĂ©, Arthur et son petit-fils rattrapent les annĂ©es perdues. Plus de 60 ans les sĂ©parent, mais ensemble ils vont partager les souvenirs de l’un et les rĂȘves de l’autre. Le bonheur serait total si Arthur ne portait pas un lourd secret.

Un roman sur le temps qui passe, la transmission et les plaisirs simples qui font le sel de la vie.



Jean-Christophe GrangĂ© – Le jour des cendres

note personnel : excellent roman.

Dans un monde de pure innocence, quel peut ĂȘtre le mobile d’un tueur ? Dans une communautĂ© sans pĂ©chĂ©, comment le sang peut-il couler ? À moins qu’Ă  l’inverse
 Le coupable soit le seul innocent de la communautĂ©.



Charlotte Benc – Le petit garçon blond

Une grosse et belle auto noire s’arrĂȘte devant la cours de l’Ă©cole. Le chauffeur va ouvrir la porte arriĂšre. L’institutrice voit un petit garçon en descendre….



Marie Pavlenko – La Mort est une femme comme les autres

Imaginez un monde oĂč personne ne s’Ă©teint. Imaginez un service de soins palliatifs oĂč plus personne ne succombe. Imaginez un univers oĂč la mort en a ras-la-faux et fait un burn-out. Emm n’en peut plus. Un matin, elle s’arrĂȘte et s’assoit. Ses bras sont de plomb, elle pĂšse une tonne, impossible de se lever. Elle rencontre Suzie, jeune femme dont la gentillesse va l’Ă©mouvoir. Commence alors un pĂ©riple extraordinaire, au cours duquel Emm dĂ©couvre la richesse et la complexitĂ© de la nature humaine.


Les livres animaliers

ValĂ©rie Lebon – Les animaux nous parlent

Note personnelle : Avec LaĂŻla Del Monte, elles initient, tout comme moi, Ă  la communication animale. Dans ce livre, tu trouveras des comptes-rendus authentiques d’Ă©changes entre animaux d’espĂšces diffĂ©rentes.

Pouvoir interroger son chat, ressentir ce que son lapin peut Ă©prouver, comprendre les besoins de son chien ou savoir comment son cheval se sent dans ses sabots : un rĂȘve, une utopie ? C’est pourtant bien rĂ©el et possible grĂące Ă  la communication tĂ©lĂ©pathique. Il s’agit de dĂ©velopper une compĂ©tence innĂ©e en chacun de nous, dont nous sommes tous capables !….


Collectif – Cheval, qui es-tu ?

Comprendre le comportement du cheval, quelle est sa vraie nature, comment il est devenu ce qu’il est aujourd’hui au fil des millĂ©naires, quelles sont ses relations naturelles avec ses congĂ©nĂšres, de quelles façons il interagit avec son milieu, comment l’individu se dĂ©veloppe, quelles sont ses aptitudes, quelles consĂ©quences cela peut avoir pour son bien-ĂȘtre
, autant de questions qui supposent des rĂ©ponses claires, complĂštes et rĂ©ellement documentĂ©es. C’est pour rĂ©pondre Ă  un tel intĂ©rĂȘt, et afin de rendre accessible Ă  un large public les connaissances scientifiques les plus rĂ©centes sur l’éthologie du cheval, que Michel-Antoine Leblanc, psychologue diplĂŽmĂ© d’éthologie, a pris l’initiative de rĂ©aliser le prĂ©sent ouvrage en collaboration avec Marie-France Bouissou, spĂ©cialiste du comportement du cheval, et FrĂ©dĂ©ric ChĂ©hu, photographe.

Note personnelle : « Cheval qui es-tu ? » a Ă©tĂ© l’un de mes premiers (et rares) livres sur l’Ă©thologie. (sciences Ă©tudiant un individu (ou un groupe) dans son milieu (habitat) naturel). TrĂšs gros et trĂšs beau livre.



Franz-Olivier Giesbert – L’animal est une personne

« Si j’ai Ă©crit ce livre, c’est pour tirer les leçons d’une vie passĂ©e avec les animaux depuis la petite enfance, Ă  la ferme, puis en ville. Au fil des pages, je vous parlerai de plusieurs de mes amis auxquels, si grands soient mes hommages, je ne pourrai jamais rendre les bonheurs qu’ils m’ont donnĂ©s, avec leur candeur et leur humour : un jeune bouc, un vieux perroquet, des chats, des araignĂ©es, des bovins ou des chiens.

Pourquoi traitons-nous avec tant d’égards les animaux de compagnie, substituts de l’homme, et si mal les bĂȘtes Ă  manger, machines Ă  fabriquer de la viande ? Alors que nous consommons chaque annĂ©e des milliards d’animaux issus de la terre et de la mer, il est temps que nous descendions de notre piĂ©destal pour les retrouver, les Ă©couter, les comprendre.

J’ai voulu aussi lancer un appel pour que cesse le scandale des abattages rituels, halal ou casher, qui imposent Ă  nos sƓurs et frĂšres les bĂȘtes des mises Ă  mort dans d’inutiles souffrances. »

Franz-Olivier Giesbert est Ă©crivain et Ă©ditorialiste.


Retour en haut